HIER À NYASSAN

de Catherine Hébert

Affiche Nyassan_8x11po.jpg

Nyassan, vallée du Sourou, Burkina Faso. Le gardien de la rizière attend les premiers rayons du soleil qui marqueront la fin de sa nuit de travail. Au jour levant, les étuveuses allument les feux et disparaissent sous les volutes de vapeur blanche crachées par les marmites en éruption. Des ombres glissent sur la route en direction du marché où les pyramides de riz se succèdent. Ousseinata doit elle aussi trouver preneur pour qu’il y ait un repas ce soir : quelques poignées de tô, au clair de lune.

HIER À NYASSAN est une observation attentive des gestes d’un quotidien rythmé par la culture du riz. Une journée s’y écoulera, patiemment. Dénué de propos politique, le film n’est toutefois pas sans évoquer la difficulté de vivre de la culture locale, à l’heure où le marché est submergé par les surplus venus de l’étranger. Quel avenir pour les paysans ? Quels lendemains ? 

27 minutes, Québec, Canada, 2016 / PAYS DE TOURNAGE : Burkina Faso

UNE PRODUCTION MANGO FILMS, HIER À NYASSAN SCÉNARIO CATHERINE HÉBERT IMAGEELRIC ROBICHON MONTAGE ELRIC ROBICHON CONCEPTION SONORE MÉLANIE GAUTHIER PRISE DE SON DAVID CHERNIAK PRODUCTEURS CATHERINE HÉBERT et ELRIC ROBICHON RÉALISATION CATHERINE HÉBERT DISTRIBUTION LES FILMS DU 3 MARS


Catherine Hébert

Catherine Hébert est une cinéaste de documentaires politiques et sociaux. Elle a beaucoup tourné en Afrique subsaharienne, s’intéressant aux conséquences de la guerre, à la violence faite aux femmes, mais aussi aux quêtes plus intimes qui tissent le quotidien. Ses films, notamment De l’autre côté du pays (2008) et Carnets d’un grand détour (2012) ont récolté des critiques élogieuses et ont été sélectionnés dans de nombreux festivals où ils ont été primés.