LE PROFIL AMINA

(The Amina Profil)

un film de / a film by   Sophie Deraspe

Disponible/Available:  F3Msurdemande.ca


F3M_AminaAff24X36_FR_WEB.jpg

                                        85 minutes  -  Canada-  2015

Scénario et Réalisation SOPHIE DERASPE   avec la participation de SANDRA BAGARIA, ALI ABUNIMAH, FADY ATALLAH, ANDY CARVIN, NATHALIE CLAUDE, BENJAMIN J DOHERTY, LIZ HENRY, IREM KÖKER, THOMAS J. MACMASTER, ELSA MIQUEL, RAMI NAKHLA, LEILA NAHAS, DANNY RAMADAN, DANNY O'BRIEN, ELIZABETH TSURKOV Montage GEOFFREY BOULANGÉ, SOPHIE DERASPE   Images SOPHIE DERASPE   Musique originale SAM SHALABI   Effets visuels ÉLISE SIMARD   Son FRÉDÉRIC CLOUTIER Productrices ISABELLE COUTURE, NATHALIE CLOUTIER (ONF)   Producteurs exécutifs HUGO LATULIPPE, MICHEL ST-CYR, GUY VILLENEUVE, COLETTE LOUMÈDE (ONF)   Producteur associé JEAN-PHILIPPE MASSICOTTE   Une production ESPERAMOS   Coproduction avec l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA   Distribution au Canada LES FILMS DU 3 MARS   Distribution à l'international l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA

SYNOPSIS

Amina Arraf, jolie révolutionnaire Américano-Syrienne, entame une relation érotique en ligne avec Sandra Bagaria, jeune professionnelle montréalaise, avant d'initier un blog au nom provocateur de «Gay Girl in Damascus» (Une fille gaie à Damas). Alors que la révolution syrienne se met en place, le succès du blogue est fulgurant. Mais c’est le kidnapping d’Amina qui déclenche une mobilisation internationale pour la faire libérer. Tel un polar impliquant les services secrets et les grands médias du monde, le film nous conduit de San Francisco à Istanbul, de Washington à Tel Aviv, en passant par Beyrouth, à la rencontre des personnes qui ont joué un rôle clé dans cette histoire technologiquement unique à notre époque, celle des relations et de l’information virtuelles. Le Profil Amina raconte une histoire d’amour à laquelle se superpose une enquête internationale, puis un dérapage médiatique et sociologique sans précédent.

Amina Arraf, a pretty Syrian-American revolutionary who’s having an online affair with Montrealer Sandra Bagaria, launches the provocatively named blog A Gay Girl in Damascus. As the Syrian uprising gains momentum, the blog attracts a huge following. But it’s Amina’s subsequent abduction that sparks an international outcry to free her.Telling a detective story that involves various intelligence agencies and global media empires, the film travels from San Francisco and Washington to Istanbul, Tel Aviv and Beirut to meet the key players in this quest to reveal the real Amina. This thoroughly modern tale of technology, love and news-as-spectacle questions the ways in which people connect in today’s virtual world. The Amina Profile is part love story, part international thriller, and a gripping chronicle of an unprecedented media and sociological hoax.


SOPHIE DERASPE

DSC_0130.JPG

BIOGRAPHIE

Ce sont les arts visuels et la littérature qui ont conduit Sophie Deraspe vers le cinéma. En tant que directrice photo ou réalisatrice, elle fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de réaliser un premier long-métrage de fiction, Rechercher Victor Pellerin (2006), qui joue avec les codes du réel. Fort d’un succès critique et de multiples projections à travers le monde, le travail de Sophie Deraspe se poursuit avec la réalisation en 2009 d’un second long-métrage, tout aussi empreint de réalisme, Les signes vitaux. Depuis sa première internationale à Rotterdam, Les signes vitaux a été primé 14 fois dans une trentaine de festivals internationaux. Au Québec, il a été finaliste au Jutra du meilleur film. L'année 2015 est prolifique pour Sophie Deraspe qui ouvre Les Rendez-vous du cinéma québécois avec le film de fiction Les Loups, et qui lance le documentaire Le Profil Amina, au festival de Sundance. 

FILMOGRAPHIE

Rechercher Victor Pellerin (2006, 102 minutes, fiction)
Les Signes Vitaux (2009, 88 minutes, fiction)
Les Loups (2014, 107 minutes, fiction)

BIOGRAPHY

Sophie Deraspe fell into cinema through visual arts and literature. As both a director and a cinematographer, she has worked mostly in documentary before directing her realism-bending first feature length film Missing Victor Pellerin (2006). Followed by critical acclaim and projections throughout the world, Sophie's realistic work has continued with her second feature film Vital Signs in 2009. Since it's world premiere at the Montreal Nouveau Cinema Festival and its International Premiere in Rotterdam Vital Signs has won 15 prices in more then 30 festivals around the world before being sold to many territories. In Quebec it was nominated for best picture by the Jutra's jury. Sophie Deraspe is currently finishing her third feature film The Wolves.

FILMOGRAPHY

Missing Victor Pellerin (2006, 102 minutes, fiction)
The Vital Signes (2009, 88 minutes, fiction)
The Wolves (2014, 107 minutes, fiction)